La plupart des sceaux présentés ici datent de l’antiquité. Beaucoup proviennent de l’empire Sassanide de l’ancienne Perse ou de la civilisation indo-grecque de Bactriane, Margiane ou autres royaumes antiques de cette région, aujourd’hui l’Afghanistan ou son pourtour.
Ils étaient utilisés avant tout pour marquer les biens d’échanges, et pour authentifier des documents relatifs aux transactions commerciales ou des annales administratives. Ils sont de formes multiples: cylindriques, qui peuvent ainsi imprimer à répétition sur une même surface, en tampons coniques ou en dôme. Tous sont perforés et étaient vraisemblablement portés autour du cou sur une cordelette. Ils peuvent aussi se présenter sous forme de cabochons qui étaient certainement sertis comme signets sur des bagues. La grande majorité ne portent pas d’inscription mais sont entaillés de figures animales ou humaines, parfois de soi-disant monogrammes.

Pour tous ceux intéressés par la sigillographie et lisant l’anglais, je conseille de suivre ce lien extrait de ”The Art of Sassanians” par Edith Porada, qui mène une brève description des sceaux faits à l’époque de l’empire sassanide.
Finalement nous avons trouvé cette belle collection de sceaux sassanides ayant appartenu à feu Edward Gans de l’université de Californie, à Berkeley, et l’histoire de cette collection, puis cette page wikipédia sur l’Art sassanide en général.
Je n’ai pu trouver que peu de textes en français aux sujet des sceaux de l’ancienne perse, notamment celui-ci sur les sceaux-cylindre.
Mais si vous lisez l’anglais il y en a beaucoup d’intéressants sur Internet, dont ces deux liens de Iranica sur les sceaux cylindriques et sur les sceaux et leurs empreintes.
Finallement vous trouverez beaucoup de choses sur le website de l’Université de Chicago et sur celui du Metropolitan Museum of Art.

CHANGER LA DEVISE :

Voici les 80 résultats

CHANGER LA DEVISE :